Celebrating family on Women's Day

Les femmes derrière Le Bouquet

En cette journée célébrant et commémorant les réalisations des femmes à travers l’histoire, nous avons décidé de prendre un moment pour célébrer les réalisations de trois femmes très précieuses pour nous. Joseph, copropriétaire de la boutique Le Bouquet St-Laurent, souhaitait mettre en lumière les femmes de sa famille car il reconnaissait les sacrifices qu'elles avaient dues faire ainsi que les défis auxquels elles avaient été confrontées. Voici le résumé de notre conversation avec Joseph.

Qui sont les femmes importantes dans votre vie et pourquoi méritent-elles d’être soulignées?

Quand on me demande ce qui mérite d’être souligné à propos de ma mère et de mes sœurs, je dois vous répondre qu’elles ont supporté avec une grande patience les hommes de notre famille. Mon père a été élevé avec les anciennes manières portugaises et j'avoue que moi-même je peux parfois avoir la tête dure. Par contre, en grandissant, nous avons été élevés avec de fortes valeurs familiales, ce qui nous a permis de rester soudés les uns aux autres au cours de nombreuses années de difficultés personnelles.

Ma mère était et est toujours une excellente couturière et aurait aimé en faire un métier à temps plein. Quand j'étais encore bébé, on lui a proposé un poste de directrice chez Fabricville, mais elle a plutôt choisi d'être une mère à temps plein. Même après toutes ces années, je sais que cette décision suscite un certain regret chez elle.

Natalie a toujours eu une grande passion pour les gâteaux… en fait, nous l'avons tous fait grâce à notre mère! Je me souviens qu'elle a commencé à nous préparer des gâteaux au chocolat à partir de son four Easy-Bake-Oven, qui est devenu de plus en plus sophistiqué à mesure qu'elle grandissait. L’une de ses œuvres les plus récentes est un paysage complet d’automobiles et de construction pour l’anniversaire de son fils. Après le secondaire, Natalie s’est inscrite à l'école culinaire et rêvait de poursuivre sa carrière mais ses liens familiaux forts et sa loyauté envers son père l'ont finalement ramenée à la boutique de fleurs.

Je crois que Marianne a toujours voulu être une enseignante: elle a toujours aimé travailler avec des enfants. Aujourd'hui, elle est enseignante au primaire et travaille avec des enfants qui l'adorent.


Quels obstacles ont-elles surmontés?

Ma mère a mis de côté ses besoins et ses aspirations personnels pour sa famille, ce qui, selon moi, est devenu une réalité plutôt difficile lorsque nous avons tous quitté le nid familial. Mon père a toujours travaillé de longues heures et éventuellement ma sœur et moi aussi, mais maman est restée mère au foyer. Et en ce qui concerne les soupers de famille, nous avons été vraiment bénis avec sa cuisine! Faire des repas de Noël et d’Action de Grâce pour 40 personnes ou plus elle-même est une chose que je ne peux pas imaginer avoir à faire moi-même et pourtant elle y met toujours tout son cœur car sa famille signifie tout pour elle. Ces soupers de famille compensaient pour les longues heures passées loin de la boutique.

Natalie a traversé différents combats et, aussi difficile que cela puisse être de l’admettre, je pense avoir contribué à certains d'entre eux. En 2008, Natalie et moi avons acheté l'entreprise familiale à notre père. Se lancer en affaires ensemble a été une grande étape pour nous deux mais cela nous semblait juste. D’un autre côté, Natalie avait toujours voulu fonder une famille, mais je ne n’anticipais pas que ce soit si tôt après le début de nos activités commerciales. Les années suivantes amenèrent mes nièces et mon neveu que j'aime énormément. En tant que copropriétaire et père moi-même, il était difficile de me retrouver seul alors que ma partenaire d’affaires était en congé de maternité et ce à trois reprises. Mais j'ai grandi en apprenant que les affaires sont les affaires et, même si elle avait le droit d'être en congé de maternité, sa présence me manquait et je ne l'ai peut-être pas toujours montré de la façon la plus élégante. Cela a créé des tensions dans notre relation, mais le temps a bien réglé les choses et je suis très heureux que nous ayons un lien fort aujourd'hui.

Marianne a dû surmonter beaucoup, y compris deux greffes de rein. Être une mère monoparentale et avoir à vivre ça... Je ne peux pas imaginer à quel point cela a dû être difficile. Mais elle est une femme forte, je crois même plus qu'elle en est elle-même consciente.

Si vous vouliez acheter des fleurs, que demanderiez-vous au fleuriste?

*Insérez le rire de Joseph ici* C'est une bonne question. En fait, ma mère aime les jonquilles mais elles ne sont pas disponibles pour la Journée de la Femme. Elle adore le jaune et il me faudrait donc quelque chose de cette couleur… probablement un bouquet de tulipes jaunes ou encore mieux un mimosa jaune, étant donné qu’elle est italienne et que c’est LA fleur à donner en cette journée en Italie.

Quant à Natalie, elle aime bien les couleurs éclatantes avec de grands contrastes. Quelque chose avec du rose foncé et du violet foncé ainsi que du orange et quelques verts serait parfait.
Marianne aime les choses qui sentent bon, alors je choisirais les fleurs ayant la meilleur odeur: probablement des tulipes, du genet et du mimosa.
Et comment puis-je oublier mes deux magnifiques filles... elles doivent m’endurer aussi!

Je me considère très chanceux et bénie d'être entouré de tant de femmes merveilleuses dans ma vie!

***

Suite à quelques réflexions personnelles, puis-je vous suggérer de tenir compte des paroles de Joseph et d’offrir quelque chose à une femme incroyable dans votre vie?
Cette année, nous vous proposons de lui envoyer des fleurs de mimosa jaunes parfumées, comme cela se fait traditionnellement en Italie depuis 1946, date à laquelle celle-ci est devenue leur fleur officielle pour la Journée de la Femme. Ils ont même fait un gâteau spécial pour cette journée: le ‘Torta Mimosa’ qui est fait pour ressembler aux petites fleurs jaunes molletonnés!
En plus du mimosa, nous vous suggérons des tulipes mauves. Les tulipes représentent le printemps, la renaissance de la nature et un nouveau départ. Un jour parmi 365 peut sembler sans importance, mais cette journée fait revivre notre cause et nous rappelle le travail que nous avons encore à accomplir.